Les musicales du jaur 2017 du 24 juin au 17 septembre

Autour du Quatuor du 19 au 27 Août

Recevoir des informations


pieure st julien 1
QUATUOR ARCHINTO
Aude Caulé-Lefèvre - Cécile Garcia-Moëller, violons
Raphaëlle Bellanger, alto - François Poly, violoncelle
Récitant : J.C. Branville
Joseph Haydn : Les sept dernières paroles du Christ en croix

 

Les Sept dernières Paroles du Christ et de l'Homme. Commentaires par Jordi Savall. Eté 2007
"Avec "Les Sept Dernières Paroles du Christ sur la Croix" de Joseph Haydn, voici une des œuvres musicales les plus représentatives du "Siècle des Lumières". Plus de deux cents ans nous séparent de cette époque et, malgré cela, son message spirituel et son potentiel expressif gardent toute leur validité et leur pouvoir de suggestion.

La merveilleuse Lumière qui émane de chacune de ces pages est restée intacte, grâce au génie créatif, à la richesse intérieure et à la capacité de symbolisme poético-musical du maître d'Esterházy. 04 20-21-archintowebCes sept mouvements lents – huit si nous comptons l' Introduzione-, réalisés avec une telle variété de recours dans l'invention musicale, dans les rythmes, la dynamique, les tonalités, la sélection des thèmes et cette peinture sonore et expressive exceptionnelle, nous font perdre totalement conscience de la succession de pièces d'aspect et de dimension très semblables.

Mais il faut surtout souligner le facteur essentiel qui donne sa valeur particulière à ce cycle: le climat expressif qui reste constamment d'une intensité et d'une ferveur suprêmement émouvantes. Haydn l'entendait ainsi, quand il nous expliquait son idée: “Chaque Sonate, ou chaque texte, est exprimé par les seuls moyens de la musique instrumentale de telle manière qu’il éveillera nécessairement l’impression la plus profonde dans l’âme de l’auditeur le moins averti” (lettre du 8 avril 1787 à son éditeur de Londres Forster)."

 The Last Words of Christ and of Man. Commentaries by Jordi Savall. Summer of 2007

"Joseph Haydn’s “The 7 Last Words of Christ on the Cross” is one of the most emblematic musical creations of the Age of Enlightenment. More than 200 years later, its spiritual message and expressive power are as vibrant and suggestive as ever. The wonderful Light emanating from each of these pieces remains undimmed, thanks to the composer’s creative genius, his rich inner life and his capacity for poetic/musical symbolism.  Seven slow movements – eight if we count the Introduzione- wrought with such variety in terms of their musical invention, rhythms, dynamics, keys and themes, as well as their exceptionally rich palette of sound and expression, that we are totally oblivious to the fact that they are essentially very similar in terms of form and length. 

But, above all, there is one essential quality that makes this cycle of movements unique: the expressive mood remains one of supremely moving intensity and fervour throughout. Haydn explained his own vision of the work in the following words: “Each Sonata, or rather, each setting of the text, is expressed by instrumental music alone, but in such a way that it creates the most profound impression on even the most inexperienced listener.” (Letter dated 8th April, 1787, to his London publisher William Forster)."

 

BandeauPartenaire2016